Author: news


L’accessibilité dans les villes

L’accessibilité – ASPH – HandyCity

L’ASPH – Association Socialiste de la Personne Handicapée – distribue chaque année le label Handycity aux villes qui s’engagent pour l’inclusion et l’accessibilité des personnes en situation de handicap.

En 2018, 64 communes se sont vues labellisées.

L’objectif étant d’encourager les efforts des communes qui cherchent à faciliter le quotidien des personnes en situation de handicap.

Cette démarche – adoptée de plus en plus par les villes – ne nécessite pas vraiment de coûts extravagants pour y instaurer davantage d’inclusion. En effet, l’association, ainsi que certaines  personnes en situation de handicap, accompagnent la commune dans l’évolution des projets. Ce sont parfois de petites actions qui viennent améliorer la vie des personnes en situation de handicap. Les villes adhérentes peuvent aussi se mettre en contact entre elles pour partager leurs expériences d’inclusion et leurs bonnes idées.

Les prochains mandats de l’association vont chercher à faire ressortir 5 points sur les 15 aujourd’hui existants afin de faciliter les démarches. Il sera aussi question de favoriser le partage sur les réseaux sociaux des différents efforts d’inclusion des villes. Liste des 15 points aujourd’hui mis en avant :

  • Le droit à la différence
  • L’égalité des chances
  • La sensibilisation
  • Les organes de consultation de la personne handicapée
  • Accueil de la petite enfance
  • Intégration scolaire et parascolaire
  • Emploi
  • Information et services
  • Logement
  • Accessibilité
  • Parking
  • Loisirs : sport, culture, festivités communales
  • transports

Nantes

De nombreuses autres démarches semblables à celle de l’ASPH permettent de favoriser les initiatives des différentes villes de France ou d’Europe. Ainsi, Nantes se voit récompensée du « baromètre de l’accessibilité » et de l’Access City Award. Elle est aujourd’hui la 2ème ville européenne pour son accessibilité aux personnes handicapées selon la Commission Européenne.

La métropole nantaise s’engage pour favoriser l’autonomie et l’inclusion des personnes en situation de handicap. Depuis 2016, une instance de concertation existe – la Commission Métropolitaine de l’Accessibilité Universelle (CMAU) – pour favoriser les échanges des citoyens et leurs diverses idées.

Un thème est traité chaque année. En 2016 le thème de l’inclusion par le sport était à l’honneur. En 2017 celui de la culture pour toutes et tous.

La métropole se positionne pour favoriser l’accessibilité de toutes et tous dans la ville. « Ce qui s’avère nécessaire pour 10% de la population est utile pour 40%, et confortable pour 100% des usagers ».

Axapa est très fière de sa ville porteuse d’inclusion et de solidarité. En 2018, nos équipes ont d’ailleurs soutenu le club de tennis de Sainte-Luce dans l’agglomération nantaise lors de championnats de France pour le tennis adapté. Nous avons également réalisé une formation portant sur le « Facile à Lire et à Comprendre » – FALC – dans nos locaux en mars dernier.

L’inclusion au sein de nos villes et de notre quotidien est l’affaire de tous. Nous avons tous la possibilité d’agir à notre échelle.

 

Sources : SudInfo / ASPH

IMAGO-DU : L’APPLICATION FULL-WEB DU DOSSIER UNIQUE DE LA PERSONNE

Le Dossier Unique de la Personne est un logiciel Full-Web entièrement développé par notre équipe de jeunes ingénieurs.

En effet, après avoir échangé avec nos clients – nous avons pu faire le constat qu’il nous manquait un élément essentiel pour répondre aux besoins quotidien du secteur Médico-social… Le Dossier Unique de la Personne…

Face à cette réalité, nous avions la possibilité de choisir entre deux options :

  • Interfacer un logiciel déjà existant à notre solution : Choix rapide et peu coûteux…
  • Créer entièrement une nouvelle application répondant au mieux aux demandes des associations…

Nous avons opté pour la solution la plus longue, mais à notre sens, la plus vertueuse : développer un nouvel outil traitant du Dossier Unique de la Personne.

Après avoir rassemblé et créé une équipe de jeunes ingénieurs, nous avons également pris le parti de nous orienter vers une Co-construction incluant 9 associations volontaires.

Ces 9 associations – de tailles et de structures différentes – sont devenues de vraies ambassadrices sur le projet.

Nous avons fait le choix d’inclure ces associations au plus prêt de nous – par le biais de COPIL et COMOP – pour échanger ensemble sur les fonctionnalités souhaitées, sur la meilleure ergonomie possible et sur tous les autres aspects nécessaires permettant d’obtenir un produit en parfaite adéquation avec les besoins du secteur

Voulant un logiciel facile d’accès et d’utilisation, celui-ci s’est vu développé avec les technologies adéquates ! Ainsi la plateforme Imago-DU a été réalisée en Full-Web, permettant une connexion rapide, fluide, pouvant se faire sur tablette, le tout sans être contraint d’être assis à son bureau… Un gain de temps et une instantanéité primordiale pour les professionnels du secteur…

Fort de son succès, notre Dossier Unique de la Personne s’est vu voyager pour s’installer sur toute la France dans diverses structures du Médico-social permettant ainsi aux établissements d’accompagner au mieux la personne accueillie tout au long de son parcours et de son projet de vie !

 

Pour en connaitre davantage :

http://axapa.fr/demande-de-documentation/

Toute l’équipe AXAPA vous souhaite une agréable journée.

 

LES AIDES A L’ACCUEIL DES TRAVAILLEURS HANDICAPES

Un premier décret du 27 mai fixe le barème de calcul de la contribution des entreprises dans le cadre de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés en fonction de leurs effectifs.

Il précise les modalités de calcul de la déduction relative aux achats de biens et de services auprès des entreprises adaptées, des établissements et services d’aide par le travail (Esat) et des travailleurs indépendants handicapés.

Le texte prévoit également les conditions de la sur-contribution des entreprises. Enfin, le texte fixe la liste et les modalités de prise en compte des dépenses déductibles effectuées par l’employeur.

Un deuxième décret du même jour définit les modalités de mise en œuvre de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés par l’application d’un accord.

Il précise les mentions que doit prévoir l’accord agréé d’entreprise, de groupe ou de branche et les règles de calcul des sommes consacrées au financement de ces actions, ainsi que les modalités de reversement aux organismes sociaux des sommes correspondant aux actions non réalisées.

Il définit les modalités d’agrément, le suivi de la mise en œuvre de ces accords ainsi que les conditions de renouvellement de l’accord.

Enfin, un troisième décret procède à l’harmonisation des règles de calcul des effectifs de l’entreprise pour la détermination de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés avec les dispositions de l’article L.130-1 du code de la sécurité sociale.

Le texte précise également les informations communiquées par l’entreprise dans le cadre de la déclaration annuelle liée à l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés et simplifie les modalités de déclaration des employeurs en prévoyant à partir du 1er janvier 2020 une déclaration par voie dématérialisée via la déclaration sociale nominative.

Références

 

AXAPA EST PARFAITEMENT DANS CETTE DÉMARCHE D’INCLUSION ET NOUS EN SOMMES FIERS !!!

 

Source : gazette santé social & Légifrance

LA NOUNOU HANDICAPÉE AFFICHE COMPLET !

Céline Carrier est handicapée à 79 %.

Obligée d’adapter ses gestes, cette « nounou formidable » est devenue une adepte de la motricité libre.

Une pédagogie qui séduit aussi les parents

Dans la pièce d’accueil, une table à langer et des étagères remplies de crayons de couleur, de gommettes, de pâte à modeler, de sable magique, de jeux de construction et d’éveil, des matelas au sol… C’est ici, dans cet espace dédié à son métier et dominant le jardin, à l’arrière de sa maison, que Céline Carrier, assistante maternelle, reçoit parents et enfants, matin et soir.

C’est ici également qu’elle propose éveil et activités aux tout-petits dont elle a la garde. Elle s’occupe entre autres de Lily, 16 mois, et Mélissa, 20 mois, deux jolies chipies qui ont appris, avec cette « Tata Nounou » pas tout à fait comme les autres, à ne pas toujours être portées et à vite devenir autonomes.

Heureuse

Même si cela ne se voit pas au premier coup d’œil, Céline Carrier est handicapée à 79 %, depuis le deuxième accident de voiture dont elle a été victime, en 2001. Le premier avait eu lieu en 1995 et lui avait valu une opération pour la pose d’une arthrodèse destinée à consolider ses vertèbres fracturées. Pour le second, alors qu’elle était maman depuis trois ans, une vis de son appareillage ayant été endommagée, elle dut être réopérée, porter un corset pendant deux ans et faire de longs mois de rééducation. Trois ans plus tard, elle quittait Metz et la Lorraine avec sa fille pour rejoindre son nouveau compagnon, Didier, et s’installait sur les hauteurs de Dijon. « Ici, Didier m’a beaucoup motivée. J’ai commencé à trotter avec ma ceinture dorsale sur le plateau de Chenove, juste à côté de la maison, puis à courir à petites foulées sur le sol en terre battue », raconte-t-elle. « Tant que je suis debout, je peux avancer. En rééducation, j’ai vu des gens dans des états pires que moi, alors je m’estime heureuse. Quant aux douleurs, on vit avec, elles m’ennuient plutôt la nuit. »

Prix national

Son agrément d’assistante maternelle en poche, Céline Carrier a démarré en 2007 avec Maxime, avec lequel elle a gardé le contact et qui l’appelle toujours « Tata Nounou ».

Puis il y eut Julia, dont elle a encore souvent des nouvelles. « J’ai des nouvelles de tout le monde. En douze ans, j’en suis à vingt-huit enfants et même trente avec les deux miens. » Avant de suivre la formation d’assistante maternelle, la future nounou s’était renseignée auprès de son médecin pour savoir s’il n’y avait pas de contre-indication à la pratique du métier. « Il m’avait juste conseillé de faire attention à ma façon de porter les enfants, de bien me gainer et plier les genoux. Il m’a aussi indiqué des étirements de la colonne à faire le matin. Parce qu’avec mes horaires de travail, je n’ai pas le temps de faire de la kiné. »

Lorsqu’elle rencontre une nouvelle famille, cette nounou au dos fragile n’annonce pas tout de suite la couleur. Professionnelle, elle organise un entretien pour connaître les besoins de l’enfant, puis montre aux parents son agrément, son brevet de SST (sauveteur secouriste du travail) obtenu il y a deux ans, ainsi que son trophée de « Nounou formidable », prix national décerné par le syndicat CFTC santé-sociaux en 2016 sur proposition de parents lui confiant alors leurs enfants. Un trophée dont elle est fière et qui évoque son handicap, et une bonne entrée en matière. « Je leur dis que j’ai été opérée deux fois, que j’ai une reconnaissance handicap, mais sans entrer dans les détails. Je leur explique que cela ne m’empêche pas de bien faire mon travail. »

Motricité libre

Son dos fragile a évidemment poussé Céline Carrier à adapter ses gestes. Il lui faut éviter de porter trop souvent et trop lourd. Si l’enfant pleure, elle se met à sa hauteur. Elle est ainsi devenue adepte de la motricité libre, une approche pédagogique inspirée des travaux de la pédiatre hongroise Emmi Pikler et qui laisse l’enfant évoluer librement. « On fait des jeux au sol. S’il y a besoin d’un câlin, on le fait au sol aussi. Je porte seulement pour changer et coucher l’enfant. J’ai investi dans un lit en bois, plus haut et moins profond qu’un lit parapluie. Mais je n’ai aucune aide pour du matériel adapté, j’achète au fur et à mesure, en fonction de mes possibilités. J’aimerais pouvoir m’offrir un siège auto pivotant, ce serait mieux pour moi. »

L’assistante maternelle s’est prise au jeu de la pédagogie libre. Elle propose des jeux, des ateliers peinture. Les parents apprécient et les enfants gagnent vite en autonomie, assure-t-elle. Sur Facebook, elle fait partie d’un groupe d’assistantes maternelles, parents et infirmières qui s’inscrit dans le même état d’esprit, et s’apprête à suivre une nouvelle formation, au langage des signes cette fois. Elle est aussi restée en lien avec « un » nounou homme, rencontré à l’occasion de la remise du trophée de « Nounou formidable », qui a sans doute davantage qu’elle besoin de se faire accepter par les parents. Pour Céline Carrier, de ce côté-là, tout va bien : elle affiche complet jusqu’en février 2020.

 

Sourcehttp://www.gazette-sante-social.fr

LA NUIT DU HANDICAP – 2EME EDITION

Samedi 15 juin, la Nuit du handicap se déroulera à Nantes Place du Bouffay de 17h à 22h.

De nombreuses animations sont prévues pour cette soirée pleine de rencontres. Théâtre, danse, chant, spectacles et autres activités sont prévues durant cette soirée festive.

Pour la deuxième année consécutive, cet événement se déroule simultanément dans 24 villes de France : Amiens, Angers, Bordeaux, Lille, Toulouse, Strasbourg,…

La première édition du 9 juin 2018 avait rassemblé 50 000 personnes. Philippe Aubert, Président et porte-parole de la Nuit du handicap confie avoir été « impressionné par la qualité de ce qui a été réalisé dans chaque ville et de l’enthousiasme que l’on peut lire sur les photos des visages de ceux qui y ont participé ».

Soyons encore plus nombreux cette année ! Donnons-nous rendez-vous samedi pour venir partager la richesse de nos différences et faire la fête. Car ne l’oublions pas : « la rencontre est une fête ! »

Vous pouvez retrouver le programme de cette soirée ici.

 

BILAN DU 59EME CONGRES de L’UNAPEI A LYON

Cette année, la région Auvergne-Rhône-Alpes a accueilli – les 24 et 25 mai derniers – le 59e Congrès de l’Unapei. Congrès permettant de regrouper les personnes en situation de handicap, les professionnels, les familles, les représentants politiques et les influenceurs autour d’un même thème :

« Choisir sa voie et vivre sa vie. Être accompagné pour mieux décider ».

En amont du Congrès – le jeudi soir – Axapa a organisé son traditionnel cocktail. Il s’est déroulé au sein du Buddha Bar, en plein cœur du Centre de Lyon. Cet événement nous a permis de réunir nos clients et autres associations adhérentes au mouvement. Ce temps d’échange a laissé place à  la convivialité et à la bonne humeur avant le début du Congrès.

L’Assemblée générale du vendredi et les tables rondes du samedi ont accompagné cette thématique axée sur l’autodétermination. Ce congrès fut riche en échanges, prônant comme chaque année les valeurs d’inclusion et de solidarité défendues par l’Unapei.

En tant que partenaire privilégié, nous avons pu échanger avec les congressistes sur notre solution informatique – permettant un accompagnement optimal (pour les professionnels et les personnes accueillies) au sein des associations.

Cette solution complète intègre la gestion du dossier de la personne, la gestion des ressources humaines, le planning, la facturation, etc. Elle accompagne déjà plus de 2300 établissement quotidiennement dans toute la France !

Ce 59ème Congrès de l’Unapei a également été pour nous l’occasion de présenter une petite partie du Groupe Evolucare. Ainsi, quelques commerciaux du groupe ont pu se joindre à notre équipe pour vous rencontrer. Nous avons été très heureux d’avoir pu vous présenter – comme nous les nommons chez nous – « nos cousins », permettant de renforcer nos savoirs et nos compétences.

À très bientôt et surtout à l’année prochaine à Paris pour le 60ème Congrès de l’Unapei !

ORIENTATIONS 2019 POUR LES ETABLISSEMENTS

ORIENTATIONS 2019 POUR LES ETABLISSEMENTS ACCUEILLANTS DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DES PERSONNES ÂGÉES 

Une instruction du 25 avril précise les orientations 2019 pour l’exercice budgétaire dans les établissements et services accueillant des personnes en situation de handicap et des personnes âgées, relevant de l’article L.314-3-1 du code de l’action sociale et des familles.

Elle présente :

  • les priorités d’action dans le champ médico-social ;
  • la détermination et les modalités de gestion des enveloppes déléguées aux agences régionales de santé.

Références

Source : http://www.gazette-sante-social.fr

AXAPA et L’ADAPEI 44 SE FORMENT SUR LE FALC

AXAPA et l’Adapei Loire Atlantique se sont joints à l’apprentissage du Facile A Lire et à Comprendre, appelé plus simplement le « FALC ».

En effet, tous deux soucieux de pouvoir communiquer nos informations à tous, nous avons effectué cette formation de deux jours, au sein de nos locaux, permettant ainsi de nous enseigner les règles essentielles de cette méthode !

Durant ces deux jour, nous avons eu la chance de partager cette expérience avec des travailleurs de l’ADAPEI – travaillant eux-mêmes déjà sur le sujet.
Ces échanges – accompagnés de savoir-faire – ont été très intéressants et enrichissants !

Maintenant, à nous de mettre en place les bonnes pratiques et de faire en sorte que notre communication soit à la portée de tous :

  • personnes en situation de handicap
  • enfants
  • personnes âgées
  • personne parlant mal notre langue…

En route vers une communication inclusive !

59E CONGRÈS DE L’UNAPEI

Cette année, la région Auvergne-Rhône-Alpes accueillera du 23 au 25 mai le 59e Congrès de l’Unapei.

Cette année, le thème sera celui de l’autodétermination : « Choisir sa voie et vivre sa vie. Être accompagné pour mieux décider ».

Cet événement rassemble chaque année près de 2000 acteurs du mouvement : professionnels, familles, représentants politiques, influenceurs, et bien évidemment, des personnes en situation de handicap.

VOTRE PROGRAMME …

Jeudi 23 mai

  • Des« parcours découverte » seront proposés aux congressistes pour visiter les établissements et services gérés par les associations de la région.

Le but étant de faire découvrir et de mettre en avant des initiatives et dispositifs en lien avec la thématique du Congrès, ainsi que les lieux touristiques incontournables de la région.

  • Une journée de sensibilisation à destination des collégiens sera organisée au sein des salons de l’Hôtel de ville de Lyon, sur le thème « Ma vie, ma voix ».

Toute la journée, des ateliers, conférences, animations ludiques et pédagogiques permettront aux jeunes des collèges et aux jeunes des IME, d’échanger et de réfléchir ensemble à la question de l’inclusion et de la citoyenneté de tous.

  • Une après-midi festive sur la place de la République accompagnée d’animations réalisées par les associations de la région Auvergne-Rhône-Alpes.
  • Une début de soirée festive en compagnie de la société AXAPA, éditrice et partenaire de l’Unapei.

AXAPA vous propose – comme tous les ans – de vous retrouver autour d’un verre pour échanger en toute convivialité.

Une invitation vous sera envoyée, vous indiquant l’heure et le lieu. N’oubliez pas de retourner votre coupon :) !

 

Vendredi 24 mai

  • Assemblée générale.

Rendez-vous à la Cité Centre de Congrès de Lyon pour l’Assemblée générale de l’Unapei.

Au programme : rapport d’activité, rapport financier, budget, affiliation d’associations, médailles du bénévolat, discours politiques…

Puis le soir, inscrivez-vous à la soirée festive organisée par les associations de l’Unapei Auvergne-Rhône-Alpes, pour vous régaler de multiples surprises !

 

Samedi 25 mai

  • Congrès de l’Unapei (Cité Centre de Congrès de Lyon)

« Choisir sa voie et vivre sa vie. Être accompagné pour mieux décider » 

  • 8h45/9h45 : Table ronde n°1 : permettre à chaque personne handicapée de gouverner sa vie nous engage tous !
  • 9h45/10h30 : Remise des prix Unapei-GMF : « Les outils numériques : un levier pour l’accès de tous à la communication »
  • 10h30/11h30 : pause, visite des espaces d’exposition et stands partenaires
  • 11h30/13h :

– Accompagner sans se substituer, un juste équilibre

– L’équilibre de la triple expertise « personne, parent, professionnel »

– Synthèse des échanges, Charles Gardou

  • 13h00/14h30 : déjeuner
  • 14h30/15h : synthèse des travaux, remerciements et passage de relais pour 2020 (60 ans de l’Unapei)

 

Programme sous réserve de modifications

Source principale : www.adapei69.fr

ESAT DE LA BULLE BLEUE AU THÉÂTRE DES 13 VENTS A MONTPELLIER

« [Episode 2] De la Bulle Bleue aux 13 Vents, une aventure théâtrale : un ESAT artistique rare en France »

La Bulle Bleue est un ESAT qui permet aux travailleurs d’exercer un métier du spectacle vivant.

Soizic, Julien, Sarah, Arnaud, Philippe et Steve vont se produire pendant 1 mois au Théâtre des 13 vents à Montpellier. Ils ont tous une forte volonté d’exercer ce métier d’artiste et travaillent dur depuis 3 ans pour proposer ce spectacle du cycle Fassbinder. Cet ESAT fait partie des quelques établissements en France qui propose ces métiers aux travailleurs.

Ce spectacle est une nouvelle occasion de faire évoluer notre regard sur les handicaps, pour une société plus inclusive.

L'ESAT de laa Bulle bleue en plein répétition

Image : Une séance de training en musique entre 2 répétitions pour les comédiens de la Bulle Bleue – janvier 2019 / © F3 LR